Lutsenko frappe vite et fort

17 février 2019 - 13:44 [GMT + 4]

Alexey Lutsenko (Astana) a décroché sa première victoire de la saison sur la 2e étape du Tour of Oman 2019, son deuxième jour de course cette année. Le champion kazakh, vainqueur de l'épreuve en 2018, a attaqué dans la dernière ascension du jour, à un peu plus de 5 kilomètres de l'arrivée, pour filer seul vers la victoire à Al Bustan. Le leader de la course Alexander Kristoff (UAE Team Emirates) a surmonté les difficultés du jour pour prendre la dexuième place devant le nouveau meilleur jeune de l'épreuve, Ryan Gibbons (Dimension Data). Une nouvelle arrivée musclée les attend lundi à Qurayyat.


Un peloton de 124 coureurs s’est élancé sans Nathan Haas (Katusha-Alpecin), vainqueur l’an dernier à Al Bustan mais contraint à l’abandon par des problèmes de santé. Quatre coureurs sont rapidement sortis : Jérôme Baugnies (Wanty-Gobert), Lionel Taminiaux (Wallonie Bruxelles), Aritz Bagües (Euskadi-Murias) et Preben van Hecke (Sport Vlaanderen-Baloise). Les UAE Team Emirates d’Alexander Kristoff ont pris les commandes du peloton derrière eux et l’écart était de · minutes au moment d’attaquer la première ascension du jour, la côte de Fanja (sommet au km 49).

Preben van Hecke a augmenté la cadence pour aller chercher les premiers points de la montagne sur ce Tour of Oman devant Lionel Taminiaux et Aritz Bagües. Les échappés ont insisté après l’ascension pour porter leur avance à 4’30” avant qu’Astana et CCC Pro Team ne prennent les commandes du peloton dans les 90 derniers kilomètres.

Van Hecke a également dominé l’ascension d’Al Jabal Street, dans laquelle Taminiaux a lâché prise. Le peloton n’était plus qu’à 1’25” du trio de tête au moment d’entrer dans les 50 derniers kilomètres. Van Hecke est reparti dans l’avant-dernière ascension, à Al Hamriyah. Derrière les CCC ont mené grand train. Ils n’étaient plus qu’à 25” au sommet et le Belge a finalement été repris à 16 km de l’arrivée.

Alexey Lutsenko (Astana) a profité de la dernière ascension, à Al Jissah, pour placer une violente accélération à un peu plus de 5 km de l’arrivée. Elie Gesbert (Arkéa-Samsic) et Domenico Pozzovivo (Bahrain-Merida) ont tenté de le suivre, en vain. Un groupe de contre s’est constitué dans la descente autour du champion olympique Greg Van Avermaet, sans plus de réussite. C’est finalement le maillot rouge Alexander Kristoff qui a réglé le peloton devant Ryan Gibbons (Dimension Data), nouveau meilleur jeune de l’épreuve.

© A.S.O.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour of Oman

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus