Kristoff, la patte de l’expert

16 février 2019 - 12:39 [GMT + 4]

Alexander Kristoff (UAE Team Emirates) a remporté samedi la 1re étape du 10e Tour of Oman, sa 9e victoire sur une épreuve à laquelle il a participé tous les ans depuis son inauguration. Le Norvégien a devancé deux Français, Bryan Coquard (Vital Concept-B&B Hotels) et Nacer Bouhanni (Cofidis) au bout d’une ligne droite finale de 1 300 mètres sur la corniche de Suhar, où les hommes rapides de l’épreuve ont livré un sprint royal. Kristoff aura fort à faire pour défendre son maillot rouge de leader dès dimanche, avec une 2e étape favorable aux puncheurs en direction d’Al Bustan.


Les 126 coureurs alignés sur la 10e édition du Tour of Oman se sont élancés depuis Al Sawadi Beach sous un soleil rayonnant. Michael Schär (CCC Pro Team), qui n’a pas manqué une édition de l’épreuve, a fêté l’événement en attaquant dès le km 0 en compagnie d’Alexis Guérin (Delko Marseille Provence), Sergio Rodriguez (Euskadi-Murias) et Emiel Planckaert (Sport Vlaanderen-Baloise).

Les quatre hommes de tête ont rapidement porté leur avance à 4’30’’, après 20 kilomètres de course. Alexis Guérin est passé en tête du premier sprint intermédiaire devant Michael Schär et Emiel Planckaert (km 32). Les équipiers d’Alexander Kristoff (UAE Team Emirates), André Greipel (Arkéa-Samsic) et Bryan Coquard (Vital Concept-B&B Hotels) sont alors entrés en action pour contrôler l’écart. Elles ont ensuite franchement accéléré dans les 65 derniers kilomètres, balayés par un vent de côté.

Michael Schär est passé en tête au second sprint intermédiaire (km 106.5) pour s’assurer le maillot or de leader du classement de la combativité. Avec la participation des Direct Énergie, l’écart était alors ramené à 2’15’’ pour attaquer les 30 derniers kilomètres. Dix kilomètres plus loin, Emiel Planckaert était distancé par le groupe de tête et le peloton n’était plus qu’à 1’05”.

Les trois derniers rescapés ont finalement été avalés à 6 kilomètres de l’arrivée, laissant le peloton fondre vers l’arrivée à vitesse grand V. À ce grand jeu, André Greipel a perdu cher avec une crevaison dans le finale. En habitué, Alexander Kristoff a évité tous les pièges pour remporter sa première victoire de la saison.

© ASO/Kåre Dehlie Thorstad

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour of Oman

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus